4000 bagages à livrer en seulement 3 heures dans 21 lieux

posted on novembre

Des jeunes protestants attendent pour déposer leurs bagages

3 heures pour livrer 4000 bagages ?

 

Oui, voici le pari un peu fou qu’a dû relever la société Harsch.

Il faisait froid, il était tard. Des badauds aux abords de la gare de Genève regardaient avec stupéfaction des centaines et des centaines de jeunes attendre bagages en main devant une dizaine de camions Harsch que leur tour arrive. Pour ceux qui l’ignoraient, ce week-end, a été célébré à Genève, comme ailleurs, le 500ème anniversaire de la Réforme. Un festival a été organisé pour l’occasion pour la jeunesse protestante en Suisse. Résultat : plus de 4500 adolescents et jeunes adultes sont venus de toute la Suisse et de l’étranger pour célébrer Luther et Calvin dans la cité de ce dernier.

Harsch livre 4000 bagages en 3 heures
Un volontaire Harsch devant des jeunes protestants.

 

Harsch, The Art of Moving Forward a été choisi parmi plusieurs sociétés de déménagement et de transport pour gérer la livraison des bagages de ces jeunes protestants. En effet, dès leur arrivée à Genève, les festivités débutaient. Les organisateurs ont donc décidé de libérer les jeunes de leurs valises afin qu’ils puissent se rendre directement sur les lieux de la fête.

une dizaines de camions Harsch attendent de livrer 4000 bagages
Une dizaine de camions Harsch attendent en file indienne prêts à être chargés.

 

Une bonne organisation

 

La difficulté a été que les hommes de Harsch devaient amener environ 4000 bagages dans 21 écoles différentes éparpillées dans le canton. Et tout cela  en 3 heures seulement : entre 18h et 21h.  Ils étaient  heureusement aidés par quelques bénévoles.

les volontaires pour aider les déménageurs de Harsch à livrer 4000 bagages
Des volontaires pour aider les hommes de Harsch.

 

Le défi fût un succès grâce à la très bonne organisation de Harsch et des organisateurs du festival. En effet, une fois qu’un jeune arrivait au lieu de dépôt des bagages, il le confiait  à une personne de Harsch. Cette dernière contrôlait la destination grâce à une étiquette placée sur ce dernier. Là, les bagages étaient dispatchés en 21 groupes selon leur destination. Dès qu’il y avait assez de bagages pour une destination, les déménageurs  chargeaient le camion prévu à cet effet. Un chauffeur de Harsch accompagnés de 2 volontaires partaient à destination, puis revenaient aussitôt pour une nouvelle livraison.

 

Le défi en vidéo

 

Nous contacter