Contactez-nous

Genève

+41 22 300 43 00

Zurich

+41 44 851 51 00

Vaud - Gland

+41 22 364 20 70

Vaud - Lausanne

+41 21 312 11 45

Bâle

+41 43 534 31 28

Entreposage d'œuvres

Entreposage sécurisé : découvrez l’envers du décor !

Entreposage sécurisé : découvrez l’envers du décor !
Partager l’article

Hervé Pierron

Depuis 1988, Hervé Pierron a été responsable logistique dans de nombreuses entreprises en France. En 2014, il intègre Harsch où il gère et optimise les entrepôts de stockage sécurisés. Il encadre également 5 magasiniers.

Les œuvres d’art voyagent, passant d’un lieu à un autre, d’un pays à un autre. A Genève, l’entreprise Henri Harsch HH SA est spécialisée depuis plus de 60 ans dans le transport d’art. Hervé Pierron, responsable de l’entreposage chez Harsch :

Quelles sont les éléments indispensables pour stocker des œuvres d’art ?

Hervé Pierron Il y en a plusieurs, mais avoir un espace modulable est essentiel. Nous avons plusieurs milliers de m2 de surface qui nous permettent d’entreposer des œuvres d’art de tailles très différentes. Nous pouvons aussi bien avoir une statue monumentale qu’un tableau de la taille d’un livre. Le fait que les œuvres soient hétéroclites rend le stockage complexe. L’important est de bien évaluer l’espace nécessaire à chacune des pièces. Nos dépôts sont équipés de racks de différentes tailles et d’étagères à palettes. Il y a évidemment aussi la question des conditions d’entreposage, notamment le contrôle de la température et de l’humidité. Les œuvres d’art sont sensibles aux variations brusques qu’il faut à tout prix éviter : température, humidité, vibration. C’est pourquoi nos locaux sont climatisés selon les normes muséales ; la température et l’humidité sont contrôlées en permanence.  Enfin, le personnel qui s’occupe de l’entreposage est composé de magasiniers professionnels formés en interne qui savent manipuler minutieusement les œuvres d’art.

 

Comment assure-t-on la sécurité des œuvres ?

Hervé Pierron Les entrepôts sont sous surveillance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La question de la sécurité est vaste, car elle comprend aussi bien la protection contre les effractions que le contrôle des conditions de stockage. S’il y a un problème avec la climatisation, par exemple, une alarme se déclenche, entraînant une intervention immédiate.

 

Comment faites-vous le suivi des œuvres d’art ?

Hervé Pierron La gestion des œuvres d’art est effectivement un aspect très important de notre travail, surtout que nous en entreposons des centaines de milliers. Nous avons mis en place un système avant-gardiste à l’aide de QR code. Ce système de gestion des stocks informatisés permet de connaitre en temps réel les mouvements et les volumes et de mettre à jour le stock à chaque transaction !  Des inventaires physiques sont régulièrement effectués de manière ponctuelle et annuelle. Enfin, ce système nous permet également de gérer toutes les œuvres entreposées sous douane hors des Ports-Francs et d’apporter un suivi précis à la douane.

 

Comment les œuvres sont-elles stockées ?

Hervé Pierron Dans un premier temps, l’œuvre est emballée avec différents matériaux comme du Tyvek, du papier bulle ou du carton, avant d’être placée dans une caisse en bois. Le choix de l’emballage appartient toujours au client et nous sommes en mesure de construire exactement ce qu’il veut. Chez nous tout est sur-mesure. Un moment délicat est celui du déballage de l’objet. Il est capital de prendre son temps, de l’espace et toutes les précautions d’usage pour la présenter au client dans nos salons spécialement aménagés à cet effet. Toutes les manipulations s’effectuent avec des gants blancs.

La manutention œuvres d’art impose patience, attention et une grande précision dans l’accomplissement des gestes techniques. Nos magasiniers sont habitués à manipuler des pièces de grande valeur, l’opération est minutieuse et la prudence est extrême.

 
Il faut imaginer qu’un entrepôt est perpétuellement en évolution, car nous devons l’adapter quasiment chaque semaine en fonction des mouvements des œuvres et de leur taille. Si nous recevons une œuvre de 20m3, par exemple, cela signifie que nous devons lui attribuer une place, au bon endroit. Il arrive parfois que les surfaces disponibles soient limitées, particulièrement avant et après Art Genève, car en tant qu’agent officiel, nous recevons énormément d’œuvres à installer sur les stands la semaine précédente le Salon.

 

Quelles sont les spécificités de Harsch ?

Hervé Pierron Notre longue tradition dans le déménagement et le stockage des œuvres d’art, notre savoir-faire et également notre qualité de service. Nous avons vraiment la philosophie du « sur-mesure », une forte capacité d’adaptation, des collaborateurs spécialisés et uniquement dédiés au département œuvres d’art.